AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La crypte du chevalier au lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bayard1
Maréchal
avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 23
Localisation : Castillon

MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Dim 2 Déc 2012 - 14:17

Regarde Oxyane et hausse les épaules, puis lui montre sa jambe.

Oui ben alors? Toi aussi t'es blessée, donc c'est pareil, pis en plus ....

Il secoue les deux branches qu'il a à la main

La force du Chevalier, pis le courage du lion, pis la victoire, pis aussi puissance, fidélité tout ça, ben donc, ch't'aide à r'trouvé l'chien d'guerre, ch'uis sûr tu m'aiderais si j'avais perdu l'âne donc, sauf si les Lieut'nants veulent pas, j'reste avec l'âne et on cherche.
Et il se campa sur ses deux jambes, face à Oxyane, l'air décidé à rester

_________________
Bayard , vous êtes un génie . Et c'est l'Not' Capitaine qui l'a dit hein alors, et deux fois en plus !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Dim 2 Déc 2012 - 14:24

Je dus faire une mine ébahie. Je souriais:

Et bien merci beaucoup. Mes lieutenants, des objections ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Dim 2 Déc 2012 - 18:53

Ma foi aucune objection soldats ! Mais vous savez, il est peut-être déjà à l'extérieur. Dans la crypte, il n'y avait rien que nous, et je vous ai attendu. rien n'est venu avant vous. La grille est fermée et j'en ai les clefs. Le couloir est long d'une quarantaine de mètres et nous serions obligés de le voir et même de l'entendre. Nous refaisons le chemin inverse. Il attend peur-être devant la chapelle votre retour Oxyane.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Dim 2 Déc 2012 - 19:19

Je réfléchissais a toute vitesse. Connaissant mon chien, soit il attendait, allongé à l'endroit où on s'était séparé, soit en effet il était rentré de lui même. Je priais pour la deuxième solution et hochai la tête :

-Vous avez sans doute raison. Allons y alors.

Parfois a cloche pied, parfois avec mon baton, j'avançais, le plus vite que je pouvais, esperant et priant encore et toujours.
Revenir en haut Aller en bas
valou1911
Maréchal
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 02/11/2012

MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Dim 2 Déc 2012 - 19:38

La cérémonie étant terminée et la recherche du chien d'oxyane sur la bonne voie, val suivi tout ce petit monde jusqu'à l'entrée de la chapelle. Il ne possédait rien, même pas un animal, mais il comprenait qu'oxyane tienne à son compagnon et si elle ne le retrouvait pas occupé à roupiller dans un coin il l'aiderait à le retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Bayard1
Maréchal
avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 23
Localisation : Castillon

MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Dim 2 Déc 2012 - 19:52

Bayard écoutait, il se dit que le Premier Lieutenant avait sans doute raison, mais il connaissait l'inquiétude qui devait habiter Oxyane, alors il s'approche.


Dites moi quand j'trouve plus l'âne, ch'sais qu'y a un truc qui rate jamais pour le faire venir, j'cogne des fioles de gnôle, et paf, il apparaît comme par magie. Si j'veux pas qui m’ennuie par contre j'crie au s'cour on m'attaque, et paf j'le vois plus pour deux heures au moins. Et Nox, y a pas un truc qui l'fait rappliquer même s'il est à des lieues d'là avec une jolie p'tite chienne qui lui plait?

_________________
Bayard , vous êtes un génie . Et c'est l'Not' Capitaine qui l'a dit hein alors, et deux fois en plus !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Dim 2 Déc 2012 - 20:29

Je regardais Bayard.

-J'espere que jamais personne t'a traité d'idiot ou de simple d'esprit, parce que t'en a la dedans.

Je n'y avais pas pensée. Je m'arrêtais et réfléchissais qu'a peine.

-Nox, mon chien, a l'aide !!!! y a Loukat, Louuukkkkatttttt !!

Je n'entendis d'abord rien. Puis des bruits précipités. Je plissais les yeux et grognais : Boise qui arrivait.
Il salua tout le monde, les regardant en faisant bien deux têtes de plus que chacuns des hommes, il devait se baisser. Lueur interrogative dans ses yeux aciers :


-Un moment que je vous cherches vous ! Vous faisiez quoi là, hein, vous faisiez la maline, et vous vous êtes perdue et on a encore du bouger toute la caserne c'est ça ?! Moi vous m'usez hein concretement.
-Mais je ne ....!!
-Et puis qu'elle tenue, vous êtes une vraie crassousse ! Et pourquoi hurler comme un chat qu'on égorge, et quoi Loukat ? Vous vous êtes mise a délirez c'est ça ?! Je pensais bien que ça arriverais un jour, je le savais.

Je restais fixer mon sous fifre. Il avait bu cui-ci ou quoi ?! Je grognais et le coupais.

-Nox, j'ai perdue Nox.

Il éclata de rire, faisant secouer sa masse.

-Perdre votre chien, ah vous me faites tellement rire....vous tenez plus à lui et à vot' canasson qu'a tout humain. Sauf votre marraine peut-être !
-Continue et je t'étrangles ! Il est vraiment parti, je suis tombée, on était dans le noir et je ne sais pas où j'ai atterrie, mais il était pas avec moi, et j'avais ma jambe en bouillie !!!!

Il blêmit, comprenant que je ne rigolais pas, que sur ce coup, j'étais saine d'esprit, et que j'étais vraiment blessée et sans mon tueur. Il regarda les autres avec un air perplexe.

-Il était pas dehors avec toi, par hasard ?
-J'en sais rien, moi, je suis arrivé en vous entendant crier. Je suis pas resté regarder les fleurs poussées !

Il grogna et sans que je put faire quoi que ce soit, mon géant me prit sur son épaule tel un sac a patate. La honte. Je martelais son dos de coup de poing.

-Lache moi Boise, je t'interdis tu entends ! Pose moi par terre de suite, c'est un ordre ! Et je veux mon chien, je veux Nox et fous moi la paix !
-Ecoutez moi, vous allez commencer par la bouclé, vu la tête de vos frères d'armes, vous avez assez fait de dégats, ensuite, on va sortir d'ici, vous vous occuperez de votre jambe, et moi j'irai chercher Nox s'il n'est pas dehors, ça vous vas ?!
-Je ne te perm...

J'allais continuer à persifler quand je compris. Avec un grognement je me contentais d'un "ouai..." et restais ainsi, sur son dos, épouvantée et cramoisie de gêne pendant qu'il marchait d'un pas tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Bayard1
Maréchal
avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 23
Localisation : Castillon

MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Dim 2 Déc 2012 - 21:37

Ben si évidement on n'arrêtait pas de le traiter d'idiot, mais il ne s'en retournait plus, tant il est vrai que parfois, ben c'était vrai, il allait répondre quand les événements s'enchaînèrent, la voilà qui se met à hurler, déjà, ça, ça surprend, et forcément, branches en main ou pas, le courage du lion et la force du chevalier, s'atténuent.
Puis apparaît le géant, qui paraît encore plus géant à Bayard vu que tout transi par la peur il vient de se tasser d'un bon pied, essayant tant bien que mal de se glisser derrière l'âne.
La discussion entre les deux semble laissé à croire qu'ils se connaissent, et quand la brute embarque Oxyane sur son dos, le courage et la force tout ça on complètement disparus, même si Bayard tient fermement les deux branches en main, comme s'il s'y arrimait.
Il marmonne faiblement

Euh si vous l'trouvez pas, v'nez nous chercher on aidera.

_________________
Bayard , vous êtes un génie . Et c'est l'Not' Capitaine qui l'a dit hein alors, et deux fois en plus !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Mar 4 Déc 2012 - 11:02

Je m'étais habituée au rythme de mon ami, sur son dos et ne bougeais plus. Du fait déjà que ma jambe me lançait et de plus, Boise avait mon entière confiance, je le savais capable de trouver Nox dans les meilleurs délais. Il se mit à marmonner entre ses dents

-Qu'est ce qui faut pas faire quand même, pour vous...


Je me laissais glisser en arrière, me rattrapant de justesse à son cou. Yeux d'acier contre regard glacé. Je ressemblais sans nul doute à une enfant dans le bras d'un géant. Je lui fis une bise et me calais dans ses bras, mon visage caché dans son cou. Je chuchotais.


-Pardon Boise, je les enchaines, je sais, mais je n'ai pas fait exprès de tomber tu sais, perdre Nox non plus. Je n'ai que toi ici, sois pas fâché.


Il poussa son habituel grognement animal et me répondit d'une voix abrupte :


-Suis pas fâché, vous savez bien, mais vous me faites courir, sans cesse, j'étais pas habitué à ça moi avant.

-Alors je sais pas moi, dis toi que c'est pour entretenir ta forme physique.

-Humphr...

Il me laissa ainsi, tel un bambin accroché, et sans que je vois le temps passé, je sentis un air frais s'insuffler dans mes poumons. Je levais la tête, et fut éblouie par la lumière. Un juron s'échappa de mes lèvres, et mon camarade se tourna vers mes supérieurs :

-Messieurs, sauf votre respect, j’emmène cette folle demoiselle dans son dortoir, elle a besoin de repos et de soin


Je faillis le pincer pour avoir répondue à ma place mais le géant, contrairement à moi, n'avais que très peu de limite, et n'aurais sans doute pas attendue quelconque réponses de mes lieutenants. Je me contentais alors de demander d'une voix polie :


- Si vous êtes d'accord quoi...?
Revenir en haut Aller en bas
lucdelaribauderie
Connétable
Connétable
avatar

Messages : 3114
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Castillon

MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Jeu 7 Mar 2013 - 7:00

Suivi d'Enguerand j'arrivais aux grilles barrant l'entrée du souterrain et ouvris celles ci .
après avoir allumé une torche je commençais à descendre l'escalier .


recrue Enguerand ne perdez pas la lueur de ma torche , elle seule vous empêchera de vous perdre .
Nous allons cheminer tout au long d'un couloir très sombre , symbolisant votre chemin parcouru en tant que recrue et cela depuis votre décision d'intégrer notre OST .
Au bout de ce chemin nous déboucherons dans un vestibule éclairé , qui lui symbolisera votre accession au rang de fier Soldat de la COPA .
A partir de là je vous indiquerai la marche à suivre .
Faites attention ou vous posez les pieds cet endroit n'est pas dénué de pièges naturels .

_________________
Lieutenant d'Etat Major Royal pour le Périgord-Angoumois
                                         
Revenir en haut Aller en bas
Enguerand d'Alaric
Maréchal
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Bergerac

MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Sam 9 Mar 2013 - 16:16

Il ne s'était pas attendu à ce genre de chose pour devenir soldat!!
Son père ne lui avait jamais raconté ce genre de choses et en plus il se sentait un peu étrange dans cet accoutrement...
Un fantôme dans le noir....
Voila a quoi il devait ressembler....

Mais bon...Son lieutenant était là devant lui et pas besoin de lui recommander de suivre le flambeau..Il avait pas du tout envie de se retrouver seul au fond de cet endroit...

Oh pas qu'il soit froussard...Loin de là..Mais bon....Quand même...
L'inconnu..On en a toujours un peu peur....
Pis ils étaient au fin fond de cette caserne qui avait des souterrains visiblement centenaires...
Qui sait ce qu'ils avaient vu ces couloirs???
Qui sait ce qui c'était passé ici.....

L'esprit en ébullition...Mais l’œil vigilant.......J'avançais à la suite de mon lieutenant...

Jusqu'où allions nous comme ça......
Revenir en haut Aller en bas
lucdelaribauderie
Connétable
Connétable
avatar

Messages : 3114
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Castillon

MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Dim 10 Mar 2013 - 8:38


au bout d'une longue marche dans les ténèbres , uniquement éclairés par la torche que je portais , nous débouchâmes enfin dans un vestibule éclairé .
je me tournais vers Enguerand qui me suivait toujours de près .


voila Enguerand vous venez de quitter les ténèbres pour accéder à la lumière , donc de quitter votre rang de recrue pour accéder à celui de fier Soldat de notre Comté .
A présent voyez ces vasques remplies d'eau .
Allez vous laver les mains dans l'une d'elles en signe de purification , renonçant par là à votre passé pour oeuvrer à présent pour la justice et le droit .

_________________
Lieutenant d'Etat Major Royal pour le Périgord-Angoumois
                                         
Revenir en haut Aller en bas
Enguerand d'Alaric
Maréchal
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Bergerac

MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Dim 10 Mar 2013 - 15:07

Le tunnel n'en finissait pas ,c'est du moins l'impression que j'avais à suivre obstinément mon lieutenant,ne discernant en fait que son dos et la lueur de sa torche que je me gardais bien de perdre des yeux......
Je fus presque surpris quand enfin nous débouchâmes dans une pièce éclairée ,si éclairée d'ailleurs que je fus un instant ébloui après l'obscurité qu'on avait traversé.

Silencieux j'écoutais celui qui m'annonçait que je faisait dorénavant partie intégrante des soldats du comté et je m'avançais comme il me le demandait vers une des vasques dans laquelle je plongeais les mains et me les frottais vigoureusement avant de les secouer et de me tourner à nouveau vers lui.

Renoncer à mon passé.....Ce n'était pas bien dur.....
Depuis que j'avais quitté le navire où j'avais passé une bonne partie de ma prime jeunesse,je n'avais fait que chercher ma voie et je m'imaginais mal en paysan ou en commerçant...Sans voyage.....Sans aventure....Sans arme surtout....

J'espérais de tout cœur que je saurais me rendre utile et que le destin m'ouvrirait des voies dont je n'avais peut être aucune idée encore....
Revenir en haut Aller en bas
lucdelaribauderie
Connétable
Connétable
avatar

Messages : 3114
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Castillon

MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Dim 10 Mar 2013 - 15:58

bien , nous allons à présent passer à la dernière étape de cette cérémonie .
dans la pièce à côté se trouve un gisant , un chevalier aux pieds duquel est couché un lion .
pour accéder à celui ci vous devrez passer cette porte , tête baissée par humilité vis à vis de ce dernier .
Quand vous vous trouverez devant lui vous devrez toucher son bouclier et caresser le lion à ses pieds , afin de capter leur force et de toujours servir avec l'honneur d'un chevalier et le courage d'un lion .
Cela fait vous vous présenterez au garde à vous devant votre Premier Lieutenant .

_________________
Lieutenant d'Etat Major Royal pour le Périgord-Angoumois
                                         
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Dim 10 Mar 2013 - 16:57

Orthon, attendait depuis quelques instants, il avait devancé son lieutenant et le jeune Enguerand. Placé dans un coin sombre de la crypte, il entendait les paroles qui résonnaient dans le vestibule. Ils voyaient des ombres danser. L'un et l'autre n'allaient pas tarder à se baisser en passant la porte léonine et emprunter les onze marches pour rejoindre le gisant. Il surgirait dès que le jeune Enguerand aurait touché le bouclier du gisant.
Revenir en haut Aller en bas
Enguerand d'Alaric
Maréchal
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Bergerac

MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Dim 10 Mar 2013 - 23:41

Et ce n'était pas terminé apparemment........

J'écoutais respectueusement mon lieutenant et suivis ses recommandations à la lettre et heureusement car la voute était fichtrement basse et j'étais assez grand....Un peu plus et je m’assommais...

J'empruntais ensuite le passage avec l'escalier toujours dans la pénombre avec la torche qui faisait des ombres étranges sur les vieux murs et j'arrivais devant le fameux gisant.
J'avais envie de savoir qui était ce chevalier mais je n'osais pas ouvrir la bouche...D'ailleurs l'aurais je voulu que je ne sais pas si j'aurais pu émettre le moindre son.
J'étais bien trop impressionné.

Je restais un moment immobile devant le monument de pierre puis avançais doucement vers lui,main tendue et mes doigts effleurèrent le bouclier...Je fermais les yeux un instant.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Lun 11 Mar 2013 - 4:17

Orthon sortit de la pénombre et s'avança sur le flanc du gisant. En face se trouvaient le lieutenant et le jeune Enguerand. D'un geste, il fit venir Lucdelaribauredrie à ses côtés.

Soldat, le lieutenant vous a mené jusqu'ici par un parcours initiatique. Vous avez quitté l'obscurité pour être baigné par la lumière. Vous vous êtes purifié en vous lavant les mains, vous avez fait preuve d'humilité en baissant votre nuque pour franchir la Porte Léonine et vous avez fini par toucher le bouclier du chevalier.

Orthon regarda droit dans les yeux Enguerand.

Ce gisant représente le chevalier au lion. La légende dit qu’il a protégé les terres qui allaient former le comté actuel. Qui se souvient de ses exploits ? Personne aujourd'hui ! Mais en touchant le bouclier vous avez happé sa force et vous allez caresser le lion à ses pieds, son courage va couler dans vos veines !

Soldat, tu es devenu un protecteur du comté. Quant tu ressortiras de la crypte et que tu retrouveras le ciel du Périgord, tu sauras à présent que l’Honneur et le Courage feront partie intégrante de ta destinée !

Orthon se retourna et donna une branche de laurier.

Fasse que la victoire soit ton but !

Puis il donna une petite branche de chêne.

Fasse que Générosité, Puissance et Fidélité te guide pour le bien du PA ! Lieutenant, je vous remercie de l'avoir mené jusqu'ici, vous pouvez remonter !

Orthon les suivit et referma derrière lui la Porte Léonine.
Revenir en haut Aller en bas
lucdelaribauderie
Connétable
Connétable
avatar

Messages : 3114
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Castillon

MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Lun 11 Mar 2013 - 6:12


installé à la droite d' Orthon , je suivis silencieusement la fin de la cérémonie .
une fois celle ci achevée je saluais mon Premier Lieutenant en souriant .


toujours à vos ordres mon Premier lieutenant .

puis je repris , suivi d' Enguerand et d' Orthon , le chemin inverse à travers le couloir ténébreux qui nous ramènerait à la sortie .

_________________
Lieutenant d'Etat Major Royal pour le Périgord-Angoumois
                                         
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Lun 11 Mar 2013 - 6:21

Tout en marchant, Orthon félicita à nouveau la conduite du lieutenant et du soldat.

Je suis fier que la COPA possède des hommes tels que vous ! Continuez à servir ainsi le comté, n'hésitez pas à faire venir des recrues vous ressemblant ! Le Périgord-Angoumois a besoin d'hommes de votre trempe ! Ce petit intermède me permet de vous remercier à nouveau sur la tenue irréprochable que vous avez depuis ces longues semaines de présence à Périgueux. Vous avez toujours su réagir aux diverses alertes et aux différents ordres.
Revenir en haut Aller en bas
lucdelaribauderie
Connétable
Connétable
avatar

Messages : 3114
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Castillon

MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Lun 11 Mar 2013 - 10:06


Je marchais en éclairant de mon mieux le chemin pour les deux personnes me suivant quand mon Premier Lieutenant se mit à parler .
l'écoutant d'une oreille distraite tout en me concentrant sur le chemin je me sentis soudain rougir à ses propos , il faut dire que je n'étais pas très habitué aux compliments .
j'étais en tout cas soulagé qu'il fasse noir et qu'on ne puisse voir la rougeur de mes joues .
Je lui répondis

mon premier Lieutenant , en ce qui me concerne je ne vois pas pourquoi je mériterais des remerciements .
quand je me suis engagé je savais pertinemment en quoi consisterait mon travail en tant que Soldat et je ne fais qu'accomplir mon devoir , à savoir protéger et servir mon Comté .
De plus je ne suis jamais aussi heureux que quand j'ai de l'action donc je n'ai vraiment pas à me plaindre de la situation .
Je pense quant à moi que ceux qui sont le plus à féliciter et remercier sont les volontaires civils qui nous aident , car eux ne sont même pas payés pour ce qu'ils font .

_________________
Lieutenant d'Etat Major Royal pour le Périgord-Angoumois
                                         
Revenir en haut Aller en bas
Enguerand d'Alaric
Maréchal
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Bergerac

MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   Mar 12 Mar 2013 - 13:29

"Soldat, tu es devenu un protecteur du comté. Quant tu ressortiras de la crypte et que tu retrouveras le ciel du Périgord, tu sauras à présent que l’Honneur et le Courage feront partie intégrante de ta destinée
Fasse que la victoire soit ton but !
Fasse que Générosité, Puissance et Fidélité te guide pour le bien du PA ! Lieutenant, je vous remercie de l'avoir mené jusqu'ici, vous pouvez remonter !"


Armé des deux branchettes que venait de me donner le premier lieutenant,une de chêne et une de laurier,j'écoutais encore résonner les paroles d'Orthon....
Toutes les valeurs dont il m'avait parlé étaient déjà les miennes et ça ne faisait que me conforter dans la certitude que j'avais choisi la bonne voie en m'engageant à leurs côtés.

J'écoutais distraitement les compliments qui ne m'étaient pas destinés,du moins pas encore car je débutais juste ma petite carrière même si j'avais ,bien caché au fond de mon cœur,de grandes ambitions et l'envie d'en découdre aussitôt que l'occasion se présenterait.

En attendant mes heures de gloire .......Je savais qu'en arrivant à la lumière du jour...Honneur ou pas ...

Y'avait les écuries à nettoyer..... silent
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La crypte du chevalier au lion   

Revenir en haut Aller en bas
 
La crypte du chevalier au lion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La Confrerie du Lion
» [HElfes] L'Ost du Lion
» Chevalier de la mort
» FAQ (à lire avec attention, sous peine d'écartèlement)
» PRESENTATION D UN LION RASTA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caserne du Périgord Angoumois :: Aumônerie :: Chapelle-
Sauter vers: