AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 - "Mais puisque je vous dis...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tetedefer
Volontaire civil
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: - "Mais puisque je vous dis...   Dim 1 Déc 2013 - 2:15

... que c'est bien ici, m'sieur l'baron!"

Tête de fer restait dubitatif devant la véhémence de Jeannot. La caserne comtale qu'il avait fréquentée en d'autres temps était http://caserneperigordrr.lightbb.com/]ailleurs, il ne connaissait pas celle-ci. Il fit signe à Jeannot d'arrêter leur charrette devant les grilles, démonta et tira sur la corde de la cloche.

*DINGDINGDING*

-"Dis-moi, Jeannot, t'as bien pensé à tout prendre?"

-"M'sieur l'Baron, sauf votre respect, j'ai même emporté une hache de secours, une dague, des travaux de reprise pour les soirées, et une vesse de prune de vos terres. J'ai même pensé à vous emporter, vous, alors..."

-"Ca va, ça va, mon Jeannot, t'emporte pas comme ça, mais on va se battre, alors...Je suis un peu nerveux, tu comprends... Bon, ils tardent là... Tu es bien bien sûr que c'est là?"
Revenir en haut Aller en bas
Bayard1
Maréchal
avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 23
Localisation : Castillon

MessageSujet: Re: - "Mais puisque je vous dis...   Dim 1 Déc 2013 - 8:59

Comment ça dingdingding? Même plus moyen de cuv... de faire la ronde tranquillement, obligé de s'arrêter de casser le rond, et de revenir sur ses pas, pfff une ronde qui vire en coin de camembert, pas sérieux ça quand même!...

ouaih ouaih on arrive, on arrive, p'tite seconde.

Bayard avait étét interdit de hallebarde, allez savoir pourquoi, il s'était retranché sur une bonne vieille lance tout ce qu'il y a de plus classique, et hop, pointage de la lance vers les gaillards, au boulot, c'quoi encore la phrase??? ah oui .

HALTE, QUI VA LA, ON n'PASSE PAS!

_________________
Bayard , vous êtes un génie . Et c'est l'Not' Capitaine qui l'a dit hein alors, et deux fois en plus !

Revenir en haut Aller en bas
tetedefer
Volontaire civil
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: - "Mais puisque je vous dis...   Dim 1 Déc 2013 - 10:37

Un planton s'en vint, menaçant à souhait. Têf sourit : il lui rappelait l'un des gardes du castel de Mareuil.

-"Certes, l'ami, et justement, pourriez-vous ouvrir ces grilles -non sans en avoir démêlé votre pique-? Je suis Tête de fer de Mareuil. Actuellement censé faire le caneton derrière Messire de la Ribauderie. C'est sur son ordre que je suis venu prendre quartier et faire mes rapports de voyage. Pourrais-je être annoncé? voire avancé? voire introduit à l'endroit adéquat pour me livrer aux activités sus-nommées?"
Revenir en haut Aller en bas
Bayard1
Maréchal
avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 23
Localisation : Castillon

MessageSujet: Re: - "Mais puisque je vous dis...   Dim 1 Déc 2013 - 11:05

Haussement d'un sourcil, le second ne tarde pas à suivre le premier. Pas tout compris Bayard, donc ....

Euh, oui voilà j'va ... j'va appel'er qu'vot' euh.. seigneur'ie, hauteur, euh ... caneton?  est là. Bougez pas j'reviens..

Part en courant ...

NOOOOOOOT' CAAAAAAPITAIIIIIIIINN', y a un Seigneur d'can'ton à la grilleeeeeeeuuuuuuhh ....

L'âne tire sans compter sur les braies du gaillard qui a fait son boulot à moitié, comme d'habitude. Freinage d'urgence, plissage de front, frappage du front par la main,

Fichtre de diantre de corne de bique à poil, t'as raison, j'a oublié de d'mander à l'aut' qu'est-ce quiveut...

Retour à la grille, re lance pointée, mais vers l'autre homme..

Bon à vot' tour  ..

HALTE, QUI VA LA, ON n'PASSE PAS!

_________________
Bayard , vous êtes un génie . Et c'est l'Not' Capitaine qui l'a dit hein alors, et deux fois en plus !

Revenir en haut Aller en bas
tetedefer
Volontaire civil
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: - "Mais puisque je vous dis...   Dim 1 Déc 2013 - 11:34

- "En effet, l'ami, il semble que la grille soit toujours un barrage entre mon Jeannot et moi d'un côté, et votre caserne de l'autre. Auriez-vous l'obligeance de nous l'ouvrir afin que nous puissions aller déposer notre rapport de promenade à qui de droit? Je soupçonne ce qui de droit d'être Messire de la Ribauderie. Et d'avoir une salle dédiée à ces rapports. D'armée."

Têf réfléchit un instant, le regard sur la lance.

- "D'ailleurs, si vous vouliez nous poin... nous indiquer la direction de cet endroit dans la foulée, vous feriez de nous d'heureux hommes, mon brave."
Revenir en haut Aller en bas
lucdelaribauderie
Connétable
Connétable
avatar

Messages : 3114
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Castillon

MessageSujet: Re: - "Mais puisque je vous dis...   Dim 1 Déc 2013 - 13:52

Ayant entendu du raffut à l'entrée et bien sur reconnu la voix de Bayard je me précipitais pour voir de quoi il en retournait , craignant le pire pour le visiteur .
Apercevant mon Sergent en discussion avec Messire Tetedefer , je m'approchais d'eux .


Bonjour Sergent , je vous signale que vous menacez un de nos fidèles défenseurs .

Bonjour Messire Tetedefer , bienvenue en ces lieux .
je vous fais ouvrir les grilles de suite .


Puis je fis signe au Garde d'ouvrir .

_________________
Lieutenant d'Etat Major Royal pour le Périgord-Angoumois
                                         
Revenir en haut Aller en bas
tetedefer
Volontaire civil
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: - "Mais puisque je vous dis...   Dim 1 Déc 2013 - 15:28

Têf salua le capitaine d'une inclinaison du buste qu'il voulait gracieuse, mais qui comme d'habitude semblait un peu compassée.

- "Messire de la Ribauderie... Point de mal ici : votre sergent ne faisait que son travail, et avec fort allant. Eh bien, le problème étant résolu, je vous suis jusqu'aux locaux appointés! Après vous!"

Tête de fer hocha la tête au sergent, et lui cligna de l'oeil en murmurant quelque chose à Jeannot qui l'aidait à remonter. Puis il s'éloigna au pas derrière le capitaine.
Avant de remonter su le banc du cocher et de leur emboîter le pas, son fidèle serviteur ouvrit un panier à l'arrière de la charrette et en tira une petite outre qu'il lança au sergent.


- "Tiens, mon gars. Ca va t'réveiller l'gosier. Avec les compliments de M'sieur l'baron!"

Dans l'outre, une vieille prune de derrière les fagots, ambrée, savoureuse, et qui descendait les trachées comme un feu de Saint-Elme remontait les mâtures.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - "Mais puisque je vous dis...   

Revenir en haut Aller en bas
 
- "Mais puisque je vous dis...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous ne me connaissez pas.. Mais moi je vous connais..
» Rendez vous amical autour d'un verre.
» internet sur la wii (désolé pour un genre de HS mais j'aimerais vous rejoindre^^)
» [TOPIC DES PARENTS] Mais comment faites vous pour jouer?
» J'ai des gâteaux mais pas pour vous!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caserne du Périgord Angoumois :: Grilles de la caserne :: Les grilles de la Caserne-
Sauter vers: